Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2019

Marie-Claire Bancquart (2) : 1932-2019

 

ABSENCE

 

Un sourd qui essaierait de toucher la musique

S'interrogeant

Avec ses doigts

Sur la courbe des notes

 

L'absence coeur déteint

 

La table même a l'air fragile

Dans les rêves vient une horloge

Qui broute le brouillard

 

Inhabitable

Le corps où dépareille

Un sang que l'on croyait jumeau d'un autre

 

On aimerait tuer l'espace.

 

 

Cherche-terre. - éd. Saint-Germain-des-Prés, 1977. - 99 p.

 

* * * * *

 

 

CRUE



La peau. Frappe à la peau, aime ses marques.

Entre par la plus mince porte. Explore.

 

La vie est crue. De grands oiseaux la mangent

sous les épines du soleil.

 

Travaille-toi. Sépare

les fibres de tes fibres, baratte son sang

dans des incantations. Fais-toi proche des sèves.

 

Touffe de rêves, cellule en ruche,

tu n'es rien que ce pli et repli de circulation ramassée.

 

 

Énigmatiques. - Obsidiane, 1995. - 60 p. 

(Prix Supervielle)

* * * * *

 

 

De loin en arrière

vient une autre image : un homme effleuré, sans histoire,

l'espèce homme, avec son étonnement de naître.

Les fougères hantent les ramures

de cerfs ombrageux.

 

Leur odeur embue

l'âme glaciale des miroirs

le soir, quand fond notre chronologie.

 

 

La vie, lieu-dit. - éd. Obsidiane et éd. du Noroît, 1997. - 92 p.

 

 

* * * * *

 

 

L'arbre : on sait que dans le sang, on possède un peu de son vert.

 

Rituel d'emportement - Obsidiane, 2002. - 336 p.

 

 

Marie-Claire Bancquart

(1932-2019). Également romancière, essayiste, universitaire. Parmi ses nombreux recueils de poèmes : Mais (éd. Vodène, 1969) ; Projets alternés (éd. Rougerie, 1972) ; Mains dissoutes (éd. Rougerie, 1975) ; Mémoire d'abolie (éd. Belfond, 1978) ; Habiter le sel (éd. Pierre Dalle Nogare, 1979) ; Partition (éd. Belfond, 1981) ; Votre visage jusqu'à l'os (éd. Temps actuel, 1983) ; Opéra des limites (éd. José Corti, 1988) ; Végétales (éd. Les Cahiers du Confluent, 1988) ; Sans lieu, sinon l'attente (éd. Obsidiane, 1991) ; Énigmatiques (éd. Obsidiane, 1995, Prix Supervielle) ; La vie, Lieu-dit (éd. Obsidiane-Noroît, 1997) ; Rituel d'emportement : poèmes 1969-2001 : anthologie personnelle (éd. Obsidiane, 2002) ; Avec la mort, quartier d'orange entre les dents (éd. Obsidiane, 2005) ; Verticale du secret (éd. L'Amourier, 2007) ; Terre énergumène (éd. Le Castor Astral, 2009) ; Explorer l'incertain (éd. L'Amourier, 2010) ; Violente Vie (éd. Le Castor Astral, 2012) ; Tracé du vivant (éd. Arfuyen, 2016) ; Figures de la terre (éd. PHI, 2017) ; Terre énergumène précédé de Dans le feuilletage de la terre et de Verticale du secret, préface d'Aude Préta-de-Beaufort, Collection Poésie-Gallimard, n° 541, éd. Gallimard, 2019).

Déjà invitée dans Poésiemaintenant le 28 octobre 2006.

 

 

Les commentaires sont fermés.