Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2015

Michèle Finck (4)

 

     Fauré : Requiem.

     Jean Fournet. Camille Maurane.

 

"Libera me Domine." Voix de Camille Maurane

Surgie de quelle douleur de ronces ? Vers l'offrande

De quelle paix ? L'orgue et les cordes tendus vers

Quelle délivrance de l'os ? Chœurs aux pieds nus

Élèvent une rosace de silence dans l'obscur.

 

 * * *

 

     Brahms : Sonate pour violoncelle et piano n° 2.

     Jacqueline Du Pré. Daniel Barenboim.

 

Rumeur sourde du violoncelle.

La neige des sons coule sur le visage enfant

Comme des larmes. Si les morts pouvaient

Parler entre eux, dit un ange,

Ce serait par le violoncelle.

  

 La troisième main. - éd. Arfuyen, 2015. - 142 p.

 

Michèle Finck

 
Née en 1960. Deux autres recueils : Balbuciendo (éd. Arfuyen, 2012) ; L'ouie éblouïe (éd. Voix d'encre, 2007).

Enseignante de littérature comparée à l'Université de Strasbourg, spécialiste d'Yves Bonnefoy et de Claude Vigée, dont elle a préfacé les oeuvres complètes parues aux éditions Galaade en 2008. Travaille notamment sur les liens entre la poésie et les autres arts : Poésie et danse à l'époque moderne : corps provisoire (éd. Armand Colin, 1992) ; Poésie moderne et musique : vorrei e non vorrei : essai de poétique du son (éd. Champion, 2004) ; Giacometti et les poètes : "si tu veux voir, écoute" (éd. Hermann, 2012).

Déjà invitée sur Poésiemaintenant, les 19 décembre 2006, 20 novembre 2008 et 29 septembre 2012.
Son site (lien ci-contre) : http://michele.finck.free.fr

23:28 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poème, poésie

Écrire un commentaire