Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2014

Michel Cosem (2)

 

Il y avait sur le muret

posée depuis si longtemps
une parole ambrée
rose d’aube
qui désirait m’interroger

Je lui ai pris la main
et l’on a marché ensemble
dans l’aiguisement

Il y avait avec nous l’extrême
le plus fragile morceau de monde

 

  

Les confins ensemble. - éd. de L'Atlantique, 2009. - 80 p.

 

 

Michel Cosem

Né en 1939. Parmi ses autres recueils : Le givre et la raison (Encres vives, 1969) ; Aile la messagère (Encres vives, 1970) ; Ifs et cris en un seul mot (Encres vives, 1980) ; Haute lande (éd. Multiples, collection Fondamente, 1993) ; Jardins intérieurs (éd. Rougerie, 1994) ; Sierra mauve, le matin (éd. Cadratins, 1996) ; Images au coeur roux (éd. de L'Amourier, 1997) ; Lieu ultime (éd. Rougerie, 1997) ; Rochers et buissons aux lèvres sauvages (Encres vives, 2001) ; Soleil aztèque (éd. De Surtis, 2002) ; Arbres de plein vent (éd. du Rocher, 2004) ; L'ombre de l'oiseau de proie (éd. de L'Amourier, 2005) ; Gorgées de braises (Sac à mots, 2006) ; Matin des rossignols (éd. Corps Puce, 2007) ; A l'orée du jour (éd. L'Arbre à Paroles, 2009) ; Le sud du soleil (éd. de L'Atlantique, 2012) ; Ainsi se parlent le ciel et la terre (éd. L'Harmattan, 2013).

Fondateur et directeur de la revue et des éditions Encres vives - pas de site web, informations à cette adresse :

 http://www.printempsdespoetes.com/index.php?url=poetheque/editeurs_fiche.php&cle=51 

Déjà invité sur Poésiemaintenant le 23 novembre 2007.

 

10:16 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poème, poésie

Écrire un commentaire