Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2017

91 recueils et anthologies personnelles publiés ou republiés en 2016

 

 

Max ALHAU, Si loin qu’on aille, éd. L’Herbe qui tremble, 2016, 120 p.

 

Jacques ANCET, L’âge du fragment, éd. Aencrages & Co (Baume-les-Dames, Doubs), 2016, 74 p.

 

Marie-Claire BANCQUART, Traité du vivant, éd. Arfuyen, 2016, 88 p.

 

Marie-Claire BANCQUART, Qui vient de loin, éd. du Castor astral (Bègles, Gironde), 2016, 104 p.

 

Olivier BARBARANT, Odes dérisoires, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 188 p.

 

Danielle BASSEZ, Le professeur, éd. Cheyne (Le Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 77 p.

 

Stéphane BATAILLON, Où nos ombres s'épousent, éd. Bruno Doucey, 2016, 110 p.

 

Zéno BIANU, Satori express, éd. du Castor astral (Bègles, Gironde), 2016, 170 p.

 

Zéno BIANU, Infiniment proche, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 328 p.

 

Alain BORNE (1915-1962), Seuils, éd. Voix d’encre (Montélimar, Drôme), 2016.

 

Alain BOUDET, Dépaysés, éd. Soc et Foc (La Meilleray-Tiray, Vendée), 2016, 52 p.

 

Michel BOURCON, Ce peu de soi, éd. La Tête à l'envers (Crux-la-Ville, Nièvre), 2016, 102 p.

 

Sophie BRAGANTI, BBêtes, éd. Gros textes (Châteauroux les Alpes, Hautes-Alpes), 2016, 88 p.

 

Paul de BRANCION, Concessions chinoises, éd. Lanskine (Nantes), 2016, 74 p.

 

Christophe BREGAINT, Encore une nuit sans rêve, éd. Les Carnets du dessert de lune (Bruxelles), 2016, 92 p.

 

Bernard BRETONNIÈRE, Datés du jour de ponte, éd. Les Carnets du dessert de lune (Bruxelles), 2016, 82 p.

 

Michel BUTOR (1926-2016), Vacillation, éd. Instant perpétuel (Rouen), 2016, 16 p.

 

Michel BUTOR (1926-2016), Par le temps qui court, éd. La Différence, 2016, 188 p.

 

Didier CAHEN, Le peu des hommes, éd. Tarabuste (Saint-Benoît-du-Sault, Indre), 2016, 122 p.

 

Vincent CALVET, De cendre et d’écume, une ville, éd. La Rumeur libre (Sainte-Colombe-sur-Gand, Loire), 2016, 202 p.

 

Georges CATHALO, Quotidiennes pour lire, éd. La Porte (Laon, Aisne), 2016, 20 p.

 

Françoise CHABERT, De la main à l’oubli, éd. Voix d’encre (Montélimar, Drôme), 2016, 72 p.

 

Gérard CHALIAND, Feu nomade, éd. Gallimard, 2016, 182 p.

 

Maurice CHAPPAZ (1916-2009), Testament du Haut-Rhône, éd. Zoé (Carouge, Suisse), 2016, 156 p.

 

Jean-Pierre CHAMBON, Matières de coma, éd. Faï fioc (Montpellier), 2016, 114 p.

 

Marie-Josée CHRISTIEN, Entre-temps, éd. Sauvages (Carhaix, Finistère), 2016, 78 p.

 

Sylvestre CLANCIER, Œuvres poétiques, vol. 1, éd. La Rumeur libre (Sainte-Colombe-sur-Gand, Loire), 2016, 540 p.

 

Sylvestre CLANCIER, Le témoin incertain, éd. L’Herbe qui tremble, 2016, 102 p.

 

Chantal COULIOU, Le chuchotis des mots, éd. Les Carnets du dessert de lune (Bruxelles), 2016, 80 p.

 

Seyhmus DAGTEKIN, A l’Ouest des ombres, éd. du Castor astral (Bègles, Gironde), 2016, 120 p.

 

Ludovic DEGROOTE, Langue trou, éd. Les Inaperçus, 2016, 62 p.

 

Justin DELAREUX, Extrait des nasses, éd. Al Dante (Bandol, Var), 2016, 60 p.

 

Pierre DHAINAUT, Voies d'air, éd. Tipaza (Cannes), 2016, 24 p.

 

Ariane DREYFUS, Le dernier livre des enfants, éd. Flammarion, 2016, 172 p.

 

Louis DUBOST, Bestiolerie potagère, éd. Les Carnets du dessert de lune (Bruxelles), 2016, 52 p.

 

Patrick DUBOST, Poèmes taillés dans la pierre, éd. La Boucherie littéraire (Cadenet, Vaucluse), 2016, 38 p.

 

Armand DUPUY, Présent faible, éd Faï fioc (Montpellier), 2016, 66 p.

 

Sylvie DURBEC, Femme(s) passagère(s) de l'Est, éd. P. I. Sage intérieur (Dijon), 2016, 60 p.

 

Emmanuel ÉCHIVARD, La trace d’une visite, éd. Cheyne (Le Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 104 p.

 

Antoine ÉMAZ, Limite, éd. Tarabuste (Saint-Benoît-du-Sault, Indre), 2016, 170 p.

 

Mathias ÉNARD, Dernière communication à la société proustienne de Barcelone, éd. Inculte, 2016, 116 p.

 

Emmanuel ÉCHIVARD, La trace d'une visite, éd. Cheyne (Le Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 104 p.

 

Laurent FOURCAUT, Arrière-saison, éd. Le Miel de l'Ours (Genève), coll. "Les Cahiers Poétiques" n° 48, 2016, 44 p.

 

Alain FREIXE, Avant la nuit, éd. L’Amourier (Coaraze, Alpes-Maritimes), 2016, 60 p.

 

Romain FUSTIER, Bois de peu de poids, vol. 1 : Été-automne, éd. Lanskine (Nantes), 2016, 84 p.

 

Irène GAYRAUD, Voltes, éd. Al Manar (Neuilly-sur-Seine), 2016, 62 p.

 

Véronique GENTIL, Va, éd. Faï fioc (Montpellier), 2016, 46 p.

 

Jean-Pierre GEORGES, Jamais mieux, éd. Tarabuste (Saint-Benoît-du-Sault, Indre), 2016, 164 p.

 

GUÉNANE, La sagesse est toujours en retard, éd. Rougerie (Mortemart, Haute-Vienne), 2016, 78 p.

 

Alain GUILLARD, Quête du nom, éd. L’Amourier (Coaraze, Alpes-Maritimes), 2016, 188 p.

 

Emmanuel HOCQUARD, Les élégies, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 124 p.

 

Corinne HOEX, Tango, éd. Esperluette (Noville-sur-Mehaigne, Belgique), 2016, 20 p.

 

Cécile A. HOLDBAN, Poèmes d’après, éd. Arfuyen, 2016, 152 p.

 

Sabine HUYNH, Kvar lo, éd. Aencrages & Co (Baume-les-Dames, Doubs), 2016, 54 p.

 

Jacques IZOARD (1936-2008), Langue de liège aveugle, éd. Atelier de l’agneau (Saint-Quentin-de-Caplong, Gironde), 2016, 62 p.

 

Josyane de JÉSUS-BERGEY, Alipio, éd. Vagamundo (Pont-Aven), 2016, 94 p.

 

Patrick JOQUEL, Twenty two sandwiches and a toast, éd. Donner à voir (Le Mans), 2016, 46 p.

 

Vénus KHOURY-GHATA, Les mots étaient des loups : poèmes choisis, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 274 p.

 

Paul LABORDE, Olympe, l'ignorée, éd. Cheyne (Le Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 54 p.

 

Gilles LADES, Fleurs de la bonne encontre, éd. Tensing (Buc, Yvelines), 2016, 34 p.

 

Werner LAMBERSY, Sommet d’où jeter son pinceau, éd. Le Taillis Pré (Châtelineau, Belgique), 2016, 142 p.

 

Jacques LAURANS, L’image d’un autre monde, éd. Voix d’encre (Montélimar, Drôme), 2016, 64 p.

 

Mélanie LEBLANC, Des falaises, éd. Cheyne (Le Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 60 p.

 

Régis LEFORT, Louve, éd. Tarabuste (Saint-Benoît-du-Sault, Indre), 2016, 110 p.

 

Jean-Pierre LEMAIRE, Le pays derrière les larmes : poèmes choisis, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 382 p.

 

Yvon LE MEN, Les continents sont des radeaux perdus, vol. 1 : Une île en terre, éd. Bruno Doucey, 2016, 104 p.

 

Yvon LE MEN, Tirer la langue, éd. La Passe du vent (Vénissieux, Rhône), 2016, 58 p.

 

Philippe LEUCKX, Les ruelles montent vers la nuit, éd. Henry, (Montreuil-sur-Mer, Pas-de-Calais), 2016, 62 p.

 

Béatrice MARCHAL, Résolution des rêves, éd. L’Herbe qui tremble, 2016, 98 p.

 

Dominique MAURIZI, La lumière imaginée, éd. Faï fioc (Montpellier), 2016, 48 p.

 

Thierry METZ (1956-1997), Entre l’eau et la feuille, éd. J. Brémond (Remoulins-sur-Gardon, Gard), 2016, 62 p.

 

Michel MONNEREAU, Je suis passé parmi vous, éd. La Table ronde, 2016, 132 p.

 

Mariette NAVARRO, Les chemins contraires, éd. Cheyne (Le-Chambon-sur-Lignon, Haute-Loire), 2016, 110 p.

 

Bernard NOËL, Quelques regards : 39 textes pour 39 peintures, éd. La Dragonne (Vandœuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle), 2016, 40 p.

 

Dominique NOGUEZ, Projet d’épitaphe, éd. du Sandre, 2016, 38 p.

 

Lydia PADELLEC, Mélancolie des embruns, éd. Al Manar (Neuilly-sur-Seine), 2016, 50 p.

 

Charles PENNEQUIN, Tennis de table, éd. Plaine page (Barjols, Var), 2016, 98 p.

 

Nicolas PESQUÈS, La face nord de Juliau, éd. Flammarion, 2016, 240 p.

 

Serge PEY, Venger les mots, éd. Bruno Doucey, 2016, 112 p.

 

Isabelle PINÇON, Chambre zérosix, éd. La Rumeur libre (Sainte-Colombe-sur-Gand, Loire), 2016, 66 p.

 

Jean-Claude PIROTTE (1939-2014), Plein emploi, éd. du Castor astral (Bègles, Gironde), 2016, 168 p.

 

Geneviève RAPHANEL, Temps d’ici et de là-bas, éd. Rougerie (Mortemart, Haute-Vienne), 2016, 62 p.

 

Jacques ROUBAUD, Je suis un crabe ponctuel : anthologie personnelle, 1967-2014, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 182 p.

 

Jacques ROUBAUD, Poétiques, remarques : poésie, mémoire, nombre, temps, rythme, contrainte, forme, etc., éd. du Seuil, 2016, 424 p.

 

James SACRÉ, Figures qui bougent un peu, éd. Gallimard, collection Poésie, 2016, 274 p.

 

James SACRÉ, Affaires d’écriture, vol. 2 : ancrire ce qu’on voit, éd. Tarabuste (Saint-Benoît-du-Sault, Indre), 2016, 230 p.

 

Dominique SAMPIERO, Œuvres poétiques, vol. 1, éd. La Rumeur libre (Sainte-Colombe-sur-Gand, Loire), 2016, 414 p.

 

Éric SAUTOU, Une infinie précaution, éd. Flammarion, 2016, 132 p.

 

François TEYSSANDIER, Équilibre instable de la lumière, éd. du Cygne, 2016, 84 p.

 

Marlène TISSOT, Lame de fond, éd. La Boucherie littéraire (Cadenet, Vaucluse), 2016, 74 p.

 

Pierre WARRANT, Confidences de l’eau, éd. L’Arbre à paroles (Amay, Belgique), 2016, 68 p.

 

Jean-Claude XUEREB, Le jour ni l’heure, éd. Rougerie (Mortemart, Haute-Vienne), 2016, 68 p.

 

 

 

= = = = =

 

 (lorsque le lieu de publication n'est pas précisé, il s'agit de Paris)

14/10/2012

Eve Lerner

 

En ce temps-là,

l'appel de la rivière se faisait trop pressant

et la forêt trop verte et les enfants

 

envoyés dans les champs de mine

laissaient un trou

comme une lance dans la poitrine.

 

Les hommes avaient le Moyen-Age dans la tête

et du reptilien dans les gonades :

dès que je leur disais une parcelle de vrai

 

ou que je leur offrais une facette de ma vision

ils clignaient des yeux sous la lumière

puis s'agitaient de pulsions meurtrières.

 

Les femmes étaient encore exclues

de la course spatiale même si elles connaissaient

leurs galaxies, leurs nébuleuses à la perfection.

 

En ce temps-là,

seuls les riches pouvaient jouir

des subtilités de la démocratie occidentale.

 

En ce temps-là

j'étais pauvre

et je jouissais de mon âme.

 

 

Le monde tel que je l'ai laissé.

- éd. L'Autre Rive, 2010. - 96 p.

 

 

Eve Lerner

Née en 1949. Parmi ses autres recueils : L'autre rive : The Other Shore (éd. Mama Press international, 1985) ; A capella : je vous dirai mon rêve (éd. L'Autre rive, 2005) ; J'aimerais (éd. Mona Kerloff, 2006) ; Singularités (éd. L'Autre Rive, 2009) ; Le chant vient de plus loin que l'homme (éd. L'Autre Rive, 2010) ; Les états du silence (Atelier de Groutel / éd. J. Renou, 2012).

A préfacé La brûlure des mots, recueil de Jean-Paul Kermarrec paru en 2006 aux éditions de L'Arbre à Paroles (Amay, Belgique).

Collaboratrice régulière de la revue Hopala !http://www.hopala.asso.fr/

Pour en savoir plus : le dossier Eve Lerner du 17ème numéro (2011) de la revue Spered Gouez / L'Esprit sauvage (Carhaix).

26/05/2012

Flora Aurima-Devatine

 

Adresse

 

En-deçà et au-delà

De nos identités originales

De nos appartenances communautaires,

 

En-deçà et au-delà

De nos langues détournées, transgressées,

De nos noms reconnus, ressourcés,

De nos terres de nos îles morcelées, archipélagées, dispersées,

 

En-deçà et au-delà

De nos ruptures, brisures, cassures,

Des clans guerriers, clans paroles, clans écritures,

Clan mémoire, clan histoire,

 

En-deçà et au-delà

Des mélopées funèbres, désespérances de nos béances,

Manques dans nos corps, de l'âme et de l'esprit en nos sociétés multiples,

 

En-deçà et au-delà

De tout ça qui fonde et nourrit nos interventions et écritures particulières,

Nous gardons et emporterons dans nos bagages quelque essence qui est :

 

Sur nos chemins de partage,

 

L'apport par chacun de son brin de conscience,

De réflexion, d'humanité,

Pour commencer à dire ensemble,

Avec nos mots, nos sonorités, nos musiques intérieures,

 

La chose à transmettre,

L'esprit de juste mémoire :

 

Tailler, ajouter, renouer, rénover,

Aplanir, étendre et retresser la natte humaine.

 

 

Publié dans la revue Littérama'ohi, n°5, 2004.

 

Repris dans l'anthologie Outremer, trois océans en poésie /

établie par Christian Poslaniec et Bruno Doucey,

avec la collaboration de Johanna Pélissier.

- éditions Bruno Doucey, 2011. - 282 p.

 

 

Flora Aurima-Devatine

Née à Tahiti en 1942. Parmi ses recueils : Vaitiare, Humeurs (éd. Polytram, 1980).

Son essai Tergiversations et rêveries de l'écriture orale : te pahu a hono'ura (éd. Au vent des îles, 1998) est un vibrant plaidoyer pour l'émergence d'une conscience et d'une écriture polynésiennes.

Présente dans l'anthologie Poètes de Tahiti (établie par Sonia Faessel, éd. de La Table ronde, 2001, collection La Petite Vermillon).