Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2011

Maria Desmée


Tu me clames et me langues muette

dans le vertige des rondes

en l'arpège des cordes déchaînées

une brise accorde l'archet de ton corps

au rythme des musiques ancestrales

dans l'émoi de mon corsage défait


Tu merveilles et promesses

Je te lis chevet et attache

dans la chevelure des tournures

en cascades d'un soleil rompu.



Festins de lumière / préface de Jean-Louis Rambour.

- éd. Corps Puce, 2010. - 54 p. (collection Liberté sur Parole)



Maria Desmée

Née en en 1952 en Roumanie. Vit en France depuis 1982.

Plasticienne, nombreuses expositions depuis 1990 en région parisienne, Normandie, Picardie, Suisse, Chine, Grande-Bretagne, Italie, aux U.S.A., ...

Travaille régulièrement avec des poètes, parmi lesquels Vénus Khoury-Ghata, Werner Lambersy, Patricia Castex Menier, Jean-Pierre Verheggen, Alain Hélissen, Béatrice Libert, Max Alhau, Jeanine Baud, Bernard Noël, Véronique Bergen,  Pierre Maubé, Maria Mailat, Serge Ritman, Anne-Marie Clément, Hughes Labrusse, Teresa Rita Lopez, Yves Jouan, Gilbert Desmée, ...

Fondatrice, aux côtés de Gilbert Desmée, de la revue de poésie Sapriphage (1988-2001).


Écrire un commentaire