Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2006

Jean Grosjean

 

Brusque silence après les désastres du verbe,

je t'entends à travers la cloison de mon corps,

je vois par la vitre du coeur ce que tu tais,

la vibration du monde épars sur tes deux mains,

la mort des herbes que le frimas change en gloire,

les branches dont le dénuement s'érige au ciel,

sur des nervures tombées que le givre nimbe.

Combien plus sacrée la mémoire que les luttes !

L'âme immobile est délivrée des noirs progrès.

L'aigle au ciel est en proie aux fixités de l'air

sans se repaître que d'infranchissable espace.

La sainte distance est assise entre les dieux,

assise entre l'amour aux longs yeux sans sourire

qui dévore des yeux l'amour aux longs yeux graves

et ce frisson de la flamme sans combustible

face à l'inconsumable flamme qui frissonne.

Je me suis détourné d'un chemin de bétail

pour me tenir pieds nus, mains vides, l'âme en feu

devant ce feu de l'hiver et de ton silence.

 

 

La Gloire ; Hiver. - Gallimard, 1969. - 219 p. - (Collection Poésie ; 45).

 

Jean Grosjean (1912 - 2006)
Quelques autres recueils : Terre du temps (Gallimard, 1946).  Fils de l'Homme (Gallimard, 1954).  La Nuit de Saül (P. Castella, 1970).

 

22:45 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie

12/05/2006

Chantal Dupuy-Dunier

 

D'un revers de ta main

l'éloignement de la guêpe,

vestale de l'automne,

ce fil jaune douloureux de l'oeuvre,

accomplit enfin

l'unité de mon corps.

 

 

Des ailes. - Voix d'encre, 2004.

 

 

 

Chantal Dupuy-Dunier

Née en 1949, a notamment publié La contrebandière des Sorgues (La Bartavelle, 1992), Neuf fragments d'invisible (La Bartavelle, 1993), L'étang brisé (Albatroz, 1994), Clavicules des marges (La Bartavelle, 1996), Initiales (Voix d'encre, 1999. Prix Artaud 2000), Titre ou Coulisses des degrés (La Bartavelle, 2000), La marche du milieu (Voix d'encre, 2001), Sécantes de la paume (Albatroz, 2000), Et le vert dans la nuit (Artémis, 2003), La parole redonnée au jardin (Encres vives, 2006).

Membre du comité de rédaction de la revue Arpa.

 

07:50 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie

10/05/2006

Gérard Bocholier

 

 

Partout agit

Comme un aimant

 

La pluie récite

Le moins lisible

 

Un cri d'oiseau

A tout gardé

 

La peur la soif

De l'invisible

 

 

 

Le Démuni. - éditions Tarabuste, 2005. - 113 pages.

 

 

 

Gérard Bocholier

Né en 1947. Parmi ses autres recueils : L'ordre du silence (éd. Chambelland, 1975) ; Chemin de guet (éd. Subervie, 1979) ; Poussière ardente (éd. Rougerie, 1987) ; Terre prochaine (éd. Rougerie, 1992) ; Voix secrète (éd. L'Arrière-Pays, 1995) ; Le village et les ombres (éd. L'Arbre, 1998) ; Chants de Lazare (éd. L'Arrière-Pays, 1998) ; Lueurs de fin (éd. Rougerie, 2000) ; La veille (éd. l'Estocade, 2000) ; Le démuni (éd. Tarabuste, 2004) ; La venue (éd. Arfuyen, 2006).

Essais : Pierre Reverdy, le phare obscur (Champ Vallon, 1984) : Les ombrages fabuleux (éd. L'Escampette, 2003).

 

 

 

13:35 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie