Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2006

Bernadette Engel-Roux

 

Sur le sentier de pierres sèches

frappé de soleil

les herbes les arbustes les buissons

patientent en frémissant

Leur nom que je cherche

va lever d'entre les fleurs

passer entre les branches et les épines

s'offrir dans cette voix en moi

qui depuis très loin

baptise les choses du monde

 

Il y avait des glycines, dit-elle

 

 

Une visitation. - L'Arrière-Pays, 2005. - 52 p.

 

 

Bernadette Engel-Roux

Née en 1952. Parmi ses autres recueils : Plateaux du songe (Cheyne, 1992) ; L'orage (Babel, 1994) ; Ararat (Cheyne, 1996, Prix Louis Guillaume) ; A contre-pentes (L'Arrière-Pays, 1998) ; Aux lèvres des péris (L'Arbre à paroles, 2004) ; Nocturne (Corlevour, 2005).

Une visitation a obtenu le Prix Louise Labé 2007. 

 

 

06:05 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poésie, poème

04/07/2006

Gilles Baudry

 

Toute saison porte sa rosée,

      sa note vive

et son long vol de ciels cendrés.

       Ainsi, cher Pierre Gabriel,

rien n'altérait votre questionnement :

      ni ce trop plein

de larmes blanches, de sources blessées,

      ni la nuit essentielle

où tant d'étoiles vrillent, où tant

       d'atomes veillent

au lucernaire du poème.

 

 

 Nulle autre lampe que la voix. - Rougerie, 2006. - 93 p.

 

 

Gilles Baudry

Né en 1948. Parmi ses autres recueils, tous publiés aux éditions Rougerie : Jusqu'où meurt un point d'orgue ? (1987) ; Il a neigé tant de silence ; La seconde lumière (1990) ; Invisible ordinaire ; Présent intérieur (1998) ; Versants du secret (2002).

 

 

 

 

 

 

11:35 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie, poème, poète

02/07/2006

Chantal Couliou

 

Entre les odeurs de cuisine et de lessive, elle écrit, le tronc ligneux de l'épicéa que l'on prend pour confident, le bleu des ombres que l'on prend pour amant.

Derrière la porte, le renoncement, la soif que l'on ne peut apaiser et les petits bruits du coeur.

 

 

Il y a des jours. - Fer de chances, 2001. - 60 p.

 

 

Chantal Couliou

 

Née en 1961. Parmi ses autres recueils : De l'algue à la pierre (Encres vives, 1997) ; Petite suite pour un été (Fer de chances, 1998) ; Petits bonheurs (Le dé bleu, 1999) ; Des chemins de silence (Blanc Silex, 2000) ; Point d'attache (Gros textes, 2003) ; L'avancée des jours (Éclats d'encre, 2004).

16:50 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie, poème